Argentine – L’effervescente Buenos Aires

Dernière étape de notre périple en Argentine et non pas des moindres : l’effervescente Buenos Aires!

L’Argentine compte 41 millions d’âmes et la capitale en compte 12 millions avec les « banlieues ». Autant dire que c’est ici que ça se passe! Pour info, l’Argentine fait environ 5 fois la France en superficie: le pays est désert !

San Telmo

C’est l’un des quartiers les plus anciens de la ville. Nous y flânons volontiers pour le jour de la Feria, des marchands sont présents: babioles en tout genre, antiquités, nourriture; l’ambiance y est festive. Les rues sont pavées et entourées de bâtiments coloniaux: un quartier pittoresque.

Le cimetière de la Recoleta

Nous ne sommes pas spécialement attirés par les cimetières mais parfois ce sont des lieux uniques et celui de Buenos Aires vaut vraiment le détour (c’est le plus beau que nous ayons vu avec celui de Calcutta). Ce cimetière est situé dans un quartier bourgeois et il partage cette même caractéristique. Les personnalités « importantes » et connues d’Argentine sont enterrées en ce lieu: présidents, hommes politiques, grand propriétaires d’estancias ou de commerces, écrivains, avocats, militaires…. Arpenter les allées vous permet d’admirer les différentes architectures des monuments érigés en l’honneur des défunts. Elément à noter, contrairement à chez nous, ici les cercueils sont le plus souvent visibles.

Cimetière de Recoleta

Puerto Madero

Le quartier flambant neuf s’articule autour d’un port qui abrite quelques yachts, la balade y est très agréable. Le pont de la Femme (« Puente de la Mujer ») est impressionnant par son architecture. Les tours et grand magasins s’y agglutinent.

Puerto Madero

Palermo

Le temps d’une soirée, nous rejoignons ce quartier résidentiel aux airs de village. Les bâtisses sont très colorées, les nombreux arbres du quartier lui confère un aspect champêtre et c’est très agréable d’y prendre une pause dans la furie d’une grande ville comme Buenos Aires.

La Boca

Bien sûr, l’un des quartiers le plus connus de la capitale. Soyons clairs, pour les touristes, la Boca c’est une ou deux rues très colorées (dont le fameux Caminito) car le reste est déconseillé aux touristes.

La Boca

C’est un quartier assez pauvre de Buenos Aires. L’histoire de cet endroit est faite d’italiens qui sont venus s’installer en Argentine, ils vivaient de l’économie du port et les maisons furent construites en tôles peintes avec les restes des peintures qui servaient pour les bateaux.

Pour ceux qui s’intéressent au football, vous connaissez bien sûr l’un des plus fameux club d’Argentine: celui de la Boca. Il mobilise la ferveur de beaucoup de « portenos » (les habitants de Buenos Aires). Pendant que nous étions à Buenos Aires, il y avait le fameux « super classico »: River Plate Vs La Boca. L’une des rencontres les plus mythiques d’Amérique du Sud. Impossible d’avoir des places pour cette rencontre tellement elles sont demandées.

Nous ne pouvons ne pas évoquer le Tango qui est ici une institution: écoles, spectacles pour touristes et spectacles de rue, il y en a pour tout le monde!

Leave a Reply