logo_fil

Qu’est ce que le projet FIL ?

Le projet FIL (France India Link) est la création d’un partenariat pédagogique entre deux écoles et a deux objectifs :

  • établir un lien entre une école française et une école indienne (échanges et correspondances)
  • apporter une aide humanitaire à l’école indienne.

Pourquoi ce projet ?

1. L’objectif pédagogique

Le premier objectif du projet FIL est de construire un échange pédagogique entre des enfants français et des enfants indiens. Cet échange permettra de développer plusieurs aspects :

  • L’aspect culturel
    Ces échanges ont pour but de faire découvrir une autre culture aux enfants, de leur montrer qu’à l’autre bout du monde des enfants du même âge peuvent vivre différemment et ainsi de leur apporter une ouverture d’esprit.
  • L’aspect international
    Dans un monde de plus en plus globalisé, il nous semble important de proposer aux enfants une ouverture à l’international. C’est aussi l’occasion de faire travailler l’anglais de façon ludique.
  • L’aspect humain
    Plus simplement, nous espérons créer un lien amical entre les deux écoles et les élèves.
  • L’aspect éducatif
    Il est aussi important d’informer les enfants français sur ce que peut-être un pays en voie de développement et de les initier aux problématiques qui s’y posent (évidemment avec les précautions que nous impose le fait que le public adressé soit une classe de CE2).

2. L’objectif humanitaire

Le second objectif du projet FIL est d’apporter une aide à l’école indienne dont les moyens manquent cruellement : matériel scolaire et informatique.

L’éducation est un enjeu majeur en Inde et l’école indienne avec laquelle nous travaillons tente chaque jour de garder des enfants dans le système scolaire. 50% des enfants indiens abandonnent l’école au cours du primaire. Il nous semble important de miser sur l’informatique qui représente un des leviers de développement pour les enfants.

Les acteurs du projet

Nous avons choisi de réaliser ce projet avec l’association « Calcutta de la Rue à l’Ecole » (association qui existe depuis 20 ans), dont M. Verroust est le président, pour différentes raisons :

  • L’association travaille déjà avec des écoles indiennes et a de nombreux contacts. Elle nous a permis d’établir le contact avec l’école avec laquelle nous réalisons cet échange.
  • L’association dispose d’une connaissance de l’Inde et du milieu scolaire indien que nous n’avons pas forcément et nous souhaitons nous appuyer sur leur expérience.
  • Notre initiative a été accueillie avec motivation par l’association et notamment par M. Verroust.

Association Calcutta de la Rue à l’Ecole en bref : l’association est partenaire de la « Tomorrow’s Foundation » (TF) basée en Inde, qui développe différents programmes d’aide à la scolarisation des enfants de Calcutta, d’intégration des jeunes femmes dans la société… Le rôle de « Calcutta de la Rue à l’Ecole » est de contribuer au financement de ces projets, mais aussi d’exercer un droit de contrôle et de conseil sur les orientations prises dans le domaine de la gestion financière ou des options pédagogiques mises en place. Depuis 1993, les actions de ces deux associations partenaires ont permis de prendre en charge 8000 enfants indiens.
TF est reconnue comme ONG modèle par l’UNESCO depuis 15 ans, l’association travaille également avec l’UNICEF.

Le sérieux de ces structures et leur volonté de scolariser le maximum d’enfants de Calcutta, qui vivent dans des conditions très difficiles, nous ont convaincus.

L’école indienne concernée est la « Model School » de Tomorrow’s Foundation située à Dharmadas. Les éléves concernés sont des enfants de 8 à 12 ans et les échanges seront supervisés par Anupa Datta qui est la directrice des programmes pédagogiques.

 

Nous avons décidé de contacter une école de l’avesnois pour construire ce projet car c’est une école de milieu rural où les contacts internationaux ne sont pas fréquents et où les gens sont particulièrement demandeurs d’une ouverture à l’international.

Le premier contact avec la directrice de l’école Jeanne d’Arc d’Avesnes sur Helpe s’est avéré un succès, dans la mesure où Madame Persichetti, directrice de l’établissement, a adhéré à notre démarche. Nous avons beaucoup apprécié ses valeurs de partage, de solidarité et d’ouverture vers les autres. Mme Persichetti nous soutient dans ce projet et y implique sa classe de CE2 (enfant de 8-9 ans).

One Response

  1. Sim et Caro
    Sim et Caro 12 mars 2015 at 19 h 43 min |

    Bonjour,

    C’est un super projet bravo à vous deux. Caroline a fait un projet similaire cette année. Ses élèves de Denain sont en contact avec une école de la Thiérache. Chaque élève a un correspondant dans l’autre école. A ce niveaux local cela permet de faire des travaux d’écriture et de découvrir l’échange de courrier.

    On vous soutient!!

    Reply

Leave a Reply